Histoire de la Formule 1

Histoire de la F1Les courses et Grands Prix de Formule 1 jouissent d’un nombre impressionnant de fans aux quatre coins de la planète. Ce championnat de f1 se déroule aujourd’hui selon des règles bien précises et est d’une incroyable efficacité. Toutefois, on ne peut pas dire qu’il en fut autant lors de la création et compte tenu de l’histoire de la Formule 1. Histoire qui sera brièvement décrite ci-après.

Les origines de la Formule 1

La Formule 1 est officiellement créée en 1946 par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), organisme international gérant les courses motorisées, en tant que première catégorie de course automobile au monde pour les monoplaces. Ces courses étaient également connues sous le nom de Formule A. La plupart des voitures, Formules A alors en course dans les premières années étaient italiennes.

Les années 1950

La saison 1950 de F1 constitue la saison inaugurale du championnat mondial de Formule 1. Le championnat comprenait six courses de Formule 1 en Europe, en plus de celle d’Indianapolis 500. Lors de la première course, le 13 mai 1950, à Silverstone en Angleterre, Guiseppe Farino défit avec son Alfa Romeo 158 le légendaire argentin et plus grand rival, Juan Manual Fangio. Toutefois, c’est bien Fangio qui dominera la scène durant la décennie en remportant le premier titre en 1951, 1954, 1955, 1956 et 1957. Il est considéré comme le plus grand maître de l’histoire de la Formule 1.

Le britannique Stirling Moss était un pilote de F1 souvent dans les starting blocks mais toujours incapable de gagner une course. La décennie a été dominée par les équipes des constructeurs automobiles de série.

Les années 1960

Pendants les années 1960 la Formule 1 sera dominée par les britanniques. Colin Chapman et son équipe Lotus ont emmené les courses de Formule 1 vers de nouveaux standards. Jim Clark en poussant son talent à ses limites a écrit une page de l’histoire de la compétition au volant de sa Lotus 33. La réintroduction de voitures à moteur en position centrale est une évolution majeure de cette période, tous les coureurs de la décennie ont suivi le mouvement. Les équipes britanniques et les pilotes du Commonwealth ont remporté douze championnats de F1 entre 1962 et 1973.

Les années 1970

Les années 1970 ont vu la Formule 1 évolué vers un gros succès commercial. Bernie Ecclestone est réputé avoir transformé ce sport en un business de plusieurs milliards de dollars. Sur la piste, le brésilien Emerson Fittipaldi devient le plus jeune pilote de l’histoire de la Formule 1. Néanmoins, Jack Stewart ne tarde pas à venir contester sa suprématie. Ensemble, ils vont dominer la scène de la compétition durant la première moitié de la décennie. La plus grande percée technologique de la période fut l’introduction des châssis monocoques en aluminium pour remplacer les designs de « vaisseau spatial » traditionnels. A la fin de la décennie, on assiste à l’introduction des aérodynamiques à effet de sol et l’innovation technologique permet d’atteindre des vitesses record dans les virages.

Les années 1980

Le début des années 1980 est connu pour avoir été le théâtre des confrontations entre la Fédération Internationale du Sport Automobile (FISA) et la Formula One Constructors’ Association (FOCA). Au cours de cette décennie, se développent l’assistance électronique au pilotage et les systèmes de suspension active. Sur la piste, la période est dominée par Nelson Piquet sur McLaren mais Ayrton Senna et Alain Prost commence également à devenir célèbres.

Les années 1990 et 2000

Les exploits de Senna ont porté le monde du sport automobile en générale et celui de la F1 en particulier vers la gloire. Toutefois, en 1994, il est stoppé par la mort au firmament de sa carrière pendant un Grand Prix de f1. Michael Schumacher prendra sa suite en tant que superstar. Avec se Ferrari, il remporte pour la première fois de l’histoire de la Formule 1 cinq titres de meilleur pilote à la suite et permet à Ferrari d’obtenir six titres de meilleur constructeur en 1999 et 2004. Fernando Alonso, sur Renault, parviendra à mettre fin à l’hégémonie de Schumacher en septembre 2005. Actuellement, la compétition mondiale est dominée par les écuries des constructeurs automobiles comme Renault, BMW, Toyota, Honda et Ferrari.

REGARDER LA FORMULE 1 EN STREAMING

Tags :